mon portail grossesse

Dernière mise à jour le : 07/03/2024

Les actus d'Agir Magazine

Référentiel qualité de vie et des conditions de travail de l’Anact

Le 27/09/2023

L’Anact publie un référentiel pour diffuser les principes-clés des démarches QVCT.

Le référentiel de l’Anact rassemble 10 idées-clés sur la qualité de vie et des conditions de travail (QVCT), ses principales ambitions, les repères méthodologiques ainsi que les sujets à traiter pour déployer de telles démarches. Le référentiel précise les principes incontournables de la QVCT parmi lesquels la nécessité de construire ces démarches par un travail commun de la direction, des salariés et leurs représentants, favoriser la discussion sur le travail et expérimenter concrètement de nouvelles façons de travailler. Il précise que les actions périphériques au travail (application bien-être, décoration, sport…) ne permettent pas de progresser durablement en matière de QVCT.

Le référentiel QVCT de l’Anact s’adresse en priorité aux directions et représentants du personnel, mais aussi aux organismes qui les accompagnent. En 20 pages, il propose un cadre souple d’action dans lequel les entreprises peuvent construire la démarche adaptée à leurs moyens et ambitions.
Toutes les actualités

Le dossier spécial d'AGIR Magazine n°111

Médecin du travail/infirmier-e : quelle coopération ?

La coopération interprofessionnelle se développe au sein des SPSTI, impulsée en particulier par le binôme médecin du travail/infirmier de santé au travail dont la collaboration ne cesse de s’élargir…

Les Services de Prévention et de Santé au Travail Interentreprises (SPSTI) assurent la protection de la santé au travail de près de 18 millions de salariés du secteur privé pour 1,5 million d’entreprises adhérentes. Plus de 95% des entreprises adhérentes à un SPSTI ont moins de 50 salariés et plus de 80% ont moins de 10 salariés. Le maillage du territoire par 200 SPSTI en fait l’acteur de référence le plus proche des entreprises pour surveiller l’état de santé et conseiller la prévention des risques.

Derrière (ou devant) chaque SPSTI : une organisation et une équipe pluridisciplinaire ! Cette équipe regroupe des compétences médicale, technique et organisationnelle et forme un collectif de professionnels spécialisés pour, à la fois, assurer la surveillance médicale des salariés et intervenir dans les entreprises. S’agissant de la surveillance médicale, le principe fondateur est que le médecin du travail assure personnellement le suivi individuel de santé dans le but « d’éviter toute altération de la sant ...