mon portail grossesse

Dernière mise à jour le : 07/03/2024

Les actus d'Agir Magazine

Maladies hivernales : prévenir les contaminations au travail

Le 11/01/2024

Le retour de l’hiver marque également celui des maladies comme la grippe ou les gastro-entérites. La grippe se transmet lorsque l’on éternue ou que l’on tousse, ou bien par contact direct des mains d'une personne infectée à une autre personne. Les gastro-entérites, fréquentes également en hiver, se transmettent par les mains sales ou par l’intermédiaire d’objets contaminés…

L'INRS rappelle les gestes simples pour prévenir et éviter les contaminations au travail :

  • Se laver les mains plusieurs fois par jour avec du savon liquide, notamment après s'être mouché, avoir toussé ou éternué (le séchage devant se faire de préférence avec un essuie-mains en papier à usage unique) ou se frictionner régulièrement les mains avec une solution hydroalcoolique ;
  • Tousser et éternuer dans le creux de son coude ou en se couvrant la bouche et le nez avec un mouchoir ;
  • Utiliser des mouchoirs en papier à usage unique en cas d’écoulement nasal et les jeter immédiatement dans une poubelle munie d'un sac plastique ;
  • Eviter de se faire la bise ou de se serrer la main ;
  • Porter un masque en cas de symptômes respiratoires ;
  • Aérer régulièrement le local de travail pour renouveler l’air.

Plus d’infos sur le site de l'INRS

 
Toutes les actualités

Le dossier spécial d'AGIR Magazine n°111

Médecin du travail/infirmier-e : quelle coopération ?

La coopération interprofessionnelle se développe au sein des SPSTI, impulsée en particulier par le binôme médecin du travail/infirmier de santé au travail dont la collaboration ne cesse de s’élargir…

Les Services de Prévention et de Santé au Travail Interentreprises (SPSTI) assurent la protection de la santé au travail de près de 18 millions de salariés du secteur privé pour 1,5 million d’entreprises adhérentes. Plus de 95% des entreprises adhérentes à un SPSTI ont moins de 50 salariés et plus de 80% ont moins de 10 salariés. Le maillage du territoire par 200 SPSTI en fait l’acteur de référence le plus proche des entreprises pour surveiller l’état de santé et conseiller la prévention des risques.

Derrière (ou devant) chaque SPSTI : une organisation et une équipe pluridisciplinaire ! Cette équipe regroupe des compétences médicale, technique et organisationnelle et forme un collectif de professionnels spécialisés pour, à la fois, assurer la surveillance médicale des salariés et intervenir dans les entreprises. S’agissant de la surveillance médicale, le principe fondateur est que le médecin du travail assure personnellement le suivi individuel de santé dans le but « d’éviter toute altération de la sant ...