mon portail grossesse

Dernière mise à jour le : 20/02/2017

Les actus d'Agir Magazine

Apprenez les gestes qui sauvent !

Le 03/01/2017

Avoir les bons réflexes peut parfois sauver une vie. Vous devez agir mais vous ne savez pas comment ? Formez-vous aux gestes de premiers secours, pour mieux anticiper l'urgence et savoir réagir en adpotant le bon comportement...

A partir du 16 janvier 2017, la brigade de sapeurs-pompiers de Paris vous accueille dans 12 de ses casernes pour une formation de deux heures. Distincte de la formation aux Premiers secours civiques de niveau 1 (PSC1), cette initiation non diplômante se compose de deux modules :
  • un premier module consacré aux gestes dans une situation d’exception  : dégagement en urgence d’une victime, mise en position d’attente pour les victimes qui le nécessitent, pose d’un garrot ou compression sur une plaie,
  • un second module « Alerter – masser – défibriller » dédié à la situation d’arrêt cardiaque : apprentissage du geste et restitution du geste au cours d’un atelier pratique.
Cette formation est accessible aux mineurs agés d'au moins 12 ans et accompagnés d'un adulte. En savoir plus
 
 
Toutes les actualités

Le dossier spécial d'AGIR Magazine n°68

Sédentarité : il est temps de « se bouger » !

La santé et la qualité de vie au travail

La sédentarité est le fait d’être assis. Et aujourd'hui, on reste assis tous les jours de plus en plus longtemps, que ce soit en voiture, dans les transports en commun, au bureau, et même durant les temps de loisirs…Quels risques présente cette sédentarité croissante ? Comment s’en prévenir ?

De quoi parle-t-on ?

La sédentarité est un risque majeur à distinguer du manque d’activité physique ! Dérivé de sedere, « être assis » en latin, la sédentarité désigne « le temps passé assis ou allongé pendant la période d’éveil, entre le lever et le coucher ».

Le comportement sédentaire, qui ne doit pas être confondu avec l’inactivité physique, correspond à des occupations usuelles, comme regarder la télévision, conduire, téléphoner, travailler devant un ordinateur, etc.

De fait, l’indicateur le plus utilisé pour le mesurer est le temps passé en position assise. Bien qu’elles soient toutes les deux néfastes pour la santé, la sédentarité et l’inactivité physique recouvrent deux facettes bien différentes.  

On considère que l’on est inactif physiquement lorsque l’on effectue moins de 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée par semaine (telle que la marche), ce qui correspond à moins de 30 minutes de marche quotidiennes pendant 5 jours à bon rythme (voir encadr ...


  • Facebook
  • Twitter

EN PARUTION !

AGIR Magazine
n°68

Parution :
Janvier / Février 2017


FEUILLETEZ AGIR MAGAZINE

Feuilletez Agir Magazine en ligne